<
ACCUEIL MISSIONS PLAN D'ACCÈS CONTACT



HAMELIN-
LECARDONNEL
6, Le Haut Quesnoy
50300 St MARTIN des CHAMPS
Tél. 02 33 79 43 10
Fax : 02 33 79 43 11
Nous contacter







    ARCHIVES >  PATRIMOINE

 
Rente viagère : utiliser l’option des annuités garanties
Certains contrats retraite proposent des options liées au versement d’une rente viagère. L’une d’elles, les annuités garanties, permet notamment d’améliorer le sort du conjoint survivant.

La préparation de la retraite est depuis plusieurs années un sujet de préoccupation majeur pour l’ensemble des Français. Et compte tenu des difficultés rencontrées par notre système de retraite par répartition pour assurer des pensions de retraite convenables, on trouve sur le marché des produits d’épargne destinés à compenser la baisse des revenus lors de la retraite. Ces produits retraite proposent de nombreuses options portant sur les modalités de versement de l’épargne au moment de la fin de l’activité de l’épargnant. Les annuités garanties en font partie en permettant de limiter le risque de perdre le bénéfice d’une rente viagère en cas de décès prématuré. Explications.

Une rente viagère ?

Opter pour une sortie en rente viagère permet à un épargnant de « transformer » son capital en un revenu régulier qui lui sera servi jusqu’à sa mort. Le contrat de rente viagère est signé avec l’assureur. C’est lui qui, en contrepartie du capital versé par l’assuré et des intérêts capitalisés, garantit à ce dernier le versement des arrérages. Le montant de la rente est déterminé lors de la conversion du capital placé par l’épargnant. Cette conversion s’effectue en appliquant au capital aliéné un taux de conversion qui est défini en fonction de son âge et de son espérance de vie (déterminée selon les tables de mortalité établies par l’Insee) au moment de l’entrée en jouissance de la rente viagère. Ce calcul permet d’obtenir le montant de la rente « de base ».

La sortie en rente présente plusieurs avantages. D’abord, elle offre au crédirentier (bénéficiaire de la rente) une réelle visibilité, dans la mesure où le montant de la rente est connu dès la signature du contrat de rente viagère.

Ensuite, elle dégage le crédirentier de toute obligation de gestion de patrimoine, ce qui, lorsque l’heure de la retraite a sonné, est très confortable. Enfin, elle est un gage de sécurité, car les rentes seront versées par l’assureur (appelé également le débirentier) jusqu’au décès du crédirentier, même si le total des sommes servies dépasse le capital initial.

Faire appel aux annuités garanties

Mais associer le versement de la rente à la durée de vie du crédirentier ne présente pas que des avantages. En effet, en cas de décès prématuré de ce dernier, le capital restant (capital initial – total des rentes versées) est perdu et n’entre pas dans sa succession. C’est la raison pour laquelle la sortie en rente viagère est déconseillée aux personnes dont la santé est fragile ou qui ont pour objectif de transmettre leur épargne à leurs héritiers.

Toutefois, les contrats retraite offrent au souscripteur la possibilité d’opter pour la mise en place d’annuités garanties. En pratique, lors de la liquidation de la rente, le souscripteur désigne un bénéficiaire (sa désignation est irrévocable) et détermine le nombre d’annuités garanties en fonction de son âge : ce nombre est limité à son espérance de vie théorique au jour de la liquidation de sa rente, diminué de cinq ans. S’il est toujours en vie au terme des annuités garanties, il continuera à percevoir sa rente normalement, sa vie durant. S’il décède avant le terme des annuités garanties, le bénéficiaire désigné continuera à percevoir la totalité de la rente pendant le nombre d’années restant à courir. Une option qui permet donc de protéger davantage, par exemple, le conjoint survivant.

À noter que, comme pour la rente viagère « classique », la rente à annuités garanties est revalorisée périodiquement selon les résultats techniques et financiers de la compagnie d’assurance, ce qui garantit un taux minimal de progression des revenus.

Quelle fiscalité ?

Les rentes viagères sont toutes soumises à l’impôt. Mais leurs modalités d’imposition diffèrent selon le produit d’épargne dont elles sont issues.

Dans le cadre de l’assurance-vie, du Perco ou du PER (sans option pour la déduction des cotisations à l’entrée), les rentes sont soumises à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux pour une fraction de leur montant seulement. Cette fraction, fixée forfaitairement d’après l’âge du crédirentier lors du premier versement de la rente, est de 70 % avant l’âge de 50 ans, 50 % entre 50 et 59 ans, 40 % entre 60 et 69 ans et 30 % au-delà de 69 ans.

Dans celui des contrats retraite Perp et Madelin, les arrérages sont soumis, chaque année, à l’impôt sur le revenu, comme les pensions de retraite. S’applique ainsi le barème progressif de l’impôt sur le revenu après application d’un abattement de 10 %. Les prélèvements sociaux sont également dus. Enfin, les rentes dégagées d’un plan d’épargne en actions (PEA) sont exonérées d’impôt sur le revenu à condition que le contrat ait été détenu par le crédirentier plus de 8 ans. Dans le cas contraire, une fraction des arrérages est soumise à l’impôt sur le revenu. Là encore, le crédirentier doit s’acquitter des prélèvements sociaux, peu importe que le PEA ait ou non plus de 8 ans.

Article du 21/05/2021 - © Copyright Les Echos Publishing - 2021

haut de page




Archives...
 PATRIMOINE

Immobilier : pourquoi ne pas investir dans les villes moyennes ?
26/11/2021
Assurance-vie : les idées reçues sur les unités de compte
29/10/2021
Présents d’usage : les limites à ne pas dépasser
06/09/2021
Comment doper le rendement de votre assurance-vie ?
16/07/2021
Rente viagère : utiliser l’option des annuités garanties
21/05/2021
Réduire ses impôts en utilisant le levier du déficit foncier
20/04/2021
Investir en bourse grâce aux Exchange Traded Funds
20/04/2021
Faut-il encore investir dans des places de parking ?
22/01/2021
Comment bien protéger votre conjoint ?
08/01/2021
Les bonnes décisions patrimoniales à prendre avant la fin de l’année
04/12/2020
Connaissez-vous l’assurance-vie luxembourgeoise ?
17/11/2020
Transmission : comment alléger la facture fiscale ?
25/09/2020
Préparer sa retraite : PER ou assurance-vie ?
18/09/2020
Durcissement des conditions d’octroi des crédits immobiliers
26/08/2020
Votre épargne est-elle à l’abri en cas de crise ?
25/05/2020
Que faire de ses anciens contrats d’épargne retraite ?
22/04/2020
L’intérêt de passer de la location nue à la location meublée
28/03/2020
Les rendements 2019 des assurances-vie en euros
27/02/2020
Renoncer à une succession pour mieux transmettre
23/01/2020
Connaissez-vous le dispositif Pinel « centre-ville » ?
18/10/2019
Zoom sur le nouveau plan d’épargne retraite
27/09/2019
Profitez d’une rente défiscalisée avec un PEA
27/09/2019
Transmettre un bien via un don manuel
25/09/2019
La sortie d’une assurance-vie en rente viagère
28/08/2019
L’assurance-vie, un bon placement ?
05/07/2019
Zoom sur le crédit d’impôt transition énergétique
14/06/2019
Zoom sur le dispositif de « mobilité bancaire »
05/06/2019
Transmettre son patrimoine par donation-partage
24/05/2019
Comment doper son épargne avec les fonds thématiques 
24/04/2019
Investir dans une résidence service en « seconde main »
27/03/2019
Les rendements 2018 des assurances-vie en euros
25/02/2019
Lorsqu’un généalogiste vous contacte...
28/01/2019
Fonds en euros : de quoi sont-ils composés ?
04/01/2019
Les aides aux travaux de rénovation énergétique
26/11/2018
Les banques en ligne ont le vent en poupe
29/10/2018
Quel régime fiscal pour votre SCI ?
12/10/2018
Investir dans la finance responsable 
27/09/2018
Faut-il tenir une comptabilité dans une SCI ?
27/08/2018
Ce qu’il faut savoir sur la garantie des accidents de la vie
02/07/2018
Location meublée touristique : êtes-vous en règle ?
29/05/2018
Les Sofica valent-elles vraiment le coup ?
25/05/2018
Prélèvement à la source : le rôle de l’employeur
11/05/2018
Vous laisserez-vous tenter par un FILM ?
02/05/2018
Les rendements 2017 des assurances-vie en euros
22/03/2018
Contrat d’assurance-vie et contrat d’assurance-décès : quelles différences ?
14/02/2018
Les formalités médicales pour une assurance-emprunteur
04/01/2018
Comment préserver le capital de votre assurance-vie ?
14/12/2017
Comment acheter un bien immobilier aux enchères ?
27/10/2017
Comment assouplir le régime de la séparation de biens ?
04/10/2017
Réveiller son épargne avec les exchange traded funds
14/09/2017
Comment bien préparer votre retraite ?
13/07/2017
Comment gérer la fiscalité de vos revenus lors d’un divorce ?
20/06/2017
La location meublée, un régime davantage encadré
24/04/2017
Les alternatives aux fonds en euros traditionnels des contrats d’assurance-vie
13/04/2017
Pourquoi et comment changer d’assurance-emprunteur ?
06/04/2017
L’option pour l’impôt sur les sociétés d’une SCI
17/03/2017
Assurance-vie en euros : le bilan de l’année 2016
08/03/2017
Comment vendre des parts de SCPI ?
01/02/2017
Pourquoi et comment renoncer à une succession ?
06/01/2017
La répartition des travaux entre bailleur et locataire
09/12/2016
Pourquoi investir dans l’immobilier portugais ?
04/10/2016
Pourquoi ne pas adopter une clause bénéficiaire à options ?
29/08/2016
Comment payer moins d’impôt en 2017 ?
10/06/2016
Faut-il se laisser séduire par les placements atypiques ?
07/06/2016
Investir dans une résidence pour seniors
28/04/2016
Assurance-vie en euros : le bilan de l’année 2015
12/04/2016
Que faire de son vieux contrat d’assurance-vie ?
12/04/2016
L’impact du DPE sur la valeur d’un bien immobilier
02/03/2016
Percevoir une pension de réversion
10/02/2016
Faire face à un départ « à la cloche de bois »
07/01/2016
Le mandat à effet posthume
03/12/2015
Le divorce du chef d’entreprise
27/11/2015
Aider ses enfants en mettant un logement à leur disposition
03/11/2015
Transmettre votre entreprise par le biais d’un family buy out
23/10/2015
Assurez votre protection avec un contrat Madelin
11/09/2015
Le TEG de votre crédit immobilier a-t-il été bien calculé ?
03/09/2015
Louer son logement via internet
03/09/2015
Comment bien choisir sa société civile de placement immobilier ?
23/06/2015
Réaliser une opération de vente à soi-même
23/06/2015
Le prêt viager hypothécaire
21/04/2015
Règlement d’une succession : les principales étapes
06/02/2015
Optimiser son plan de financement grâce au prêt gigogne
19/01/2015
Le crédit relais
12/12/2014
Comment racheter un crédit immobilier
07/10/2014
La tontine financière
09/09/2014
Le contrat retraite loi « Madelin »
30/04/2014
Souscrire un crédit lombard
03/04/2014
Les comptes à terme à taux progressif
27/02/2014
La donation temporaire d’usufruit
06/09/2013
Assurance-vie en euros : le bilan de l’année 2012
02/05/2013
Le nouveau dispositif « Duflot »
12/04/2013
L’acquisition d’un logement occupé
15/02/2013
Le charme des livrets défiscalisés
15/11/2012
L’encadrement des loyers d’habitation
04/10/2012
S’assurer contre les loyers impayés
04/10/2012
La nouvelle réforme fiscale
04/10/2012
La déclaration d’emploi de biens propres
01/08/2012
Anticipez une vente immobilière avec le prêt relais
01/08/2012
La vente d’un bien en viager
01/08/2012
L’assurance dépendance
01/08/2012
Les fonds en euros diversifiés : un nouvel élan pour l’assurance-vie ?
27/06/2012
Les héritiers réservataires : comment évaluer la réserve et la quotité disponible ?
27/06/2012
Rédiger un testament
04/04/2012




© 2009-2021 - Les Echos Publishing - mentions légales et RGPD